Pour le sport

Pour le sport
Accueil

Pour le sport - Juin/Juillet 2010

.
 
 
 
 

La retraite, un atout pour le sport / Le sport, une nécessité pour les retraités

Les retraités jouent un rôle important au sein des associations. La réforme des retraites telle qu'elle est envisagée aurait des conséquences graves sur le mouvement sportif.

En effet, une grande partie des bénévoles qui font vivre les associations sportives sont des retraités. Ils sont un réel atout pour le sport, pour ne pas dire sa force ! Certains font profiter de leur expérience professionnelle ou syndicale. D’autres découvrent des compétences, des connais sances qu’ils ignoraient totalement. Ils prennent des responsabilités, certains pour la première fois, ils trouvent un nouveau lien social, sans hiérarchie, avec des personnes d’horizons différents qu’ils n’auraient jamais connues sans le milieu associatif. C’est un bien psychologique et social, nécessaire à l’épanouissement et contraire à une tendance de mettre les retraités sur la touche.

Le milieu associatif, c’est le mélange des générations. C’est criant dans nos grandes villes de banlieue : sans l’associatif, il y aurait un apartheid entre les âges. Nos activités permettent ce mélange des générations, de cultures et d’origines sociales.

Les retraités ont également un rôle formateur pour les jeunes, ils sont la mémoire vivante de notre histoire, de nos combats, ils sont les fondateurs de notre présence aujourd’hui. Sans leurs conseils, leurs visions, nous n’aurions aucun recul, ils sont un atout incontournable pour l’avenir.

Côté pratiques sportives, on ne cesse de constater un boom des pratiques séniors. Les plus de 50 ans représentent 18% des licences sportives, soit 2,2 millions de personnes. Le développement du sport chez les séniors est créateur d’emplois et d’innovations : création de nouvelles formations, de nouvelles pratiques et méthodes d’entraînement. Des formations qui s’adressent également aux séniors, afin qu’ils puissent devenir animateurs de leurs activités.

Alors, oui, la retraite, c’est une nouvelle vie, elle permet de donner, de recevoir, de se former, de se cultiver, de vivre des aventures nouvelles et originales, elle casse des murs et montre des horizons. C’est un des moments les plus forts de notre vie, des plus attendus, c’est le moment où certains découvrent la vie. Ne nous laissons pas voler ce bien être.

La retraite à 60 ans, c’est un acquis, c’est un dû, ne nous laissons pas faire, ne lâchons rien sur la deuxième partie de notre vie qui doit être synonyme de bonheur. C’est pourquoi nous appelons les acteurs du sport à soutenir et participer à toutes les initiatives pour que la retraite à 60ans reste dans les lois de la République, c’est un bien pour chacun, pour la collectivité, c’est un atout de compétences pour l’humanité.

Jean Pierre Favier président de l’Union Sportive d’Ivry-sur-Seine (94)

 

La lettre d'information de la commission sport du PCF.