Pour le sport

Pour le sport
Accueil

UEFA 2016 : une loi d'exception contre l'intérêt général

.
 
 
 
 

La France accueillera l'Euro 2016. C'est une chance pour notre pays. Mais la candidature de notre pays n'a pas été préparée. Aussi, le gouvernement par l'intermédiaire du député Bernard Depierre a déposé une proposition de loi d'exception.

Cette proposition de loi autorise les collectivités à octroyer de l'argent public aux clubs et aux grands groupes du BTP pour la construction d'enceintes privées conçues principalement pour générer du cash.

Non seulement il s'agit d'accorder des subventions à des projets déjà largement financés par les montages reposant sur un bail emphytéotique, mais en outre ces subventions vont avant tout servir à construire des loges et autres espaces de prestige. Le prix des billets devrait fortement augmenter dans un contexte de criminalisation des supporters (LOPPSI 2). Toutes les disposions législatives précisant que la dépense publique n'est possible que pour défendre l'intérêt général sont mises entre parenthèse ! Une justice dérogatoire n'offrant aucune garantie que le droit sera respecté est proposée.

Marie George Buffet, Députée de Seine Saint Denis

UEFA 2016 : une loi d'exception contre l'intérêt général

Par Marie George Buffet, le 30 March 2011

UEFA 2016 : une loi d'exception contre l'intérêt général

La France accueillera l'Euro 2016. C'est une chance pour notre pays. Mais la candidature de notre pays n'a pas été préparée. Aussi, le gouvernement par l'intermédiaire du député Bernard Depierre a déposé une proposition de loi d'exception.

Cette proposition de loi autorise les collectivités à octroyer de l'argent public aux clubs et aux grands groupes du BTP pour la construction d'enceintes privées conçues principalement pour générer du cash.

Non seulement il s'agit d'accorder des subventions à des projets déjà largement financés par les montages reposant sur un bail emphytéotique, mais en outre ces subventions vont avant tout servir à construire des loges et autres espaces de prestige. Le prix des billets devrait fortement augmenter dans un contexte de criminalisation des supporters (LOPPSI 2). Toutes les disposions législatives précisant que la dépense publique n'est possible que pour défendre l'intérêt général sont mises entre parenthèse ! Une justice dérogatoire n'offrant aucune garantie que le droit sera respecté est proposée.

Marie George Buffet, Députée de Seine Saint Denis